Son ex-concubin la menace : « Mo pou coupe toi, kidnap toi, torture toi »

Sandy n’est pas au bout de ses peines. Elle avait quitté son concubin violent, avec qui elle a deux enfants, dans l’espoir de pouvoir mener une vie paisible. Or, ce dernier s’est pointé chez elle, à Port-Louis, le 31 janvier dernier. Il aurait tenté de convaincre la jeune femme de se remettre avec elle.  Devant le refus de celle-ci, son ex-concubin devait lui menacer. « Mo pou coupe toi. Mo pou kidnap toi. Mo pou torture toi. Mo pou batte toi. Mo pou… » lui aurait-il lancé avant de conclure « Mo p… are garde moi. Zom ki alle dans prison ». Se sentant humiliée et craignant pour sa sécurité, la jeune femme a consigné une déposition à la police.