[L.E] L’Ile Maurice, le Paradis où c’est bon d’être C…

Oh, pardon pour le langage, mais quand on s’est vu lancé directement à la figure par un ex ministre qu’on avait été une ‘Couillonne gourmande’ pour avoir investi dans un conglomérat dans lequel le gouvernement lui-même et plusieurs  ministres dont le PM de l’époque, le PM actuel et leurs proches avaient aussi investi, (sans toutefois rien perdre, car, tenez-vous bien ils ont retiré leur argent avant de créer un crash- vous n’avez qu’à voir les retraits massifs et la valse des transactions boursières aussitôt leur arrivée au pouvoir pour comprendre ce que je veux dire) il y a de quoi devenir CON si vous ne l’êtes pas déjà.  Vous avez sûrement compris que je parle du conglomérat BAI/Bramer qui a été démantelé le 3 avril 2015  par le gouvernement trois mois après son arrivée au pouvoir, en prétextant que c’était un Massive Ponzi Schème. Entretemps, il n’a jamais était prouvé que tel était le cas mais le gouvernement en a profité pour en devenir propriétaire, sans rien payer,  en NATIONALISANT le groupe tout simplement.  Cette action de la part d’un gouvernement nouvellement élu restera pour presqu’un cinquième de la population mauricienne et pour de nombreux étrangers, ‘The Greatest Shameful, Sinful, Unforgivable Crime’.

Lors des discussions sur le budget 2020/2021, l’Attorney General avait demandé à la population de réfléchir sur l’état de sa situation avant les élections de 2014 et ce qu’elle est actuellement.  Cette remarque a suscité une réflexion de ma part et voilà certaines réflexions.

Doublement victime, en tant qu’actionnaire et investisseur, comme des milliers de personnes, j’ai été propulsé dans la pauvreté car mes économies ont été raflées par le gouvernement. Le supposé crash de la BAI /Bramer était et reste un acte prémédité et  indigne car plusieurs entités gouvernementales ainsi que des ministres dont le PM d’alors, le PM actuel et  leurs proches avaient retiré leur argent avant d’inventer un Ponzi et de NATIONALISER le groupe.

Le gouvernement se vante de l’augmentation de la pension de vieillesse mais pour les milliers de victimes de la BAI/Bramer, nous avons prépayé notre pension pour plusieurs années, sinon pour plusieurs générations. Donc, à chaque fois que le gouvernement se vante de l’augmentation qu’il a accordée, il ne fait que remuer le couteau dans la plaie.

A cet effet, le ministre de la Bonne Gouvernance pourrait peut-être expliquer à M. Ronan Danze, de nationalité française, pourquoi et comment, malgré toutes les démarches qu’il a entreprises, il n’a pas récupéré un seul sou à ce jour et pourquoi, après presque cinq ans, son dossier se trouve supposément toujours à la FIU.  Moi, je préciserai que l’argent de cet investisseur n’aurait jamais dû atterrir à Maurice car le gouvernement et plusieurs ministres et leurs proches avaient déjà retiré leur argent et fermé leur compte auprès de la Bramer Bank, ayant entendu qu’il y avait un soi-disant problème.

Et, ‘To add insult to injury’, le message a été communiqué aux victimes tout juste avant les élections de 2019 qu’elles seraient remboursées d’après certaines formules commençant avant fin décembre de l’année dernière si le gouvernement retournait au pouvoir. Le gouvernement est retourné au pouvoir et les gens qui n’avaient tiré aucune leçon de l’action gouvernementale pendant les cinq années écoulées, n’ont pas compris que ce n’était qu’un autre BRIBE ELECTORAL et ils attendent toujours avec leur ‘bougie rouge’. Ils attendront encore quatre ans et en 2024, la question retournera sur le tapis

Que dire de la situation générale du pays ?

Ce que je déplore et crains le plus, c’est le fait que notre DEMOCRATIE est en train d’être remplacée graduellement par la DICTATURE. Toutes les institutions du pays, payées des fonds publics, sont devenues pro-gouvernementales. D’ailleurs, une personne qui ne connaitrait pas vraiment l’ile Maurice et qui allumerait la télé pendant que se déroule le parlement ou ce qu’ils répètent eux-mêmes, ‘notre auguste assemblée’, croirait que c’est un show tragi-comique. Que dire de la MBC qui a été converti en une plateforme pour que le Premier Ministre fasse ses éloges personnelles et la publicité de son groupe pendant tout son mandat. Payer mam – Rs 150 par mois …..

Des dizaines, pour ne pas dire des centaines de  lois ont été passées depuis 2015, mais elles sont toutes en faveur du gouvernement et de leurs proches, car ces personnes qui sembleraient être des élus de Dieu n’ont jamais tort. Nous assistons tous les jours au népotisme, au favoritisme, à la discrimination. Et quid de la transparence tant promise avant les élections de 2014. Au fait, je crois qu’il faudrait inverser la signification de plusieurs mots car c’est exactement le contraire que nous voyons. La démocratie mauricienne frôle de plus en plus la dictature et la transparence est devenue opaque.

On  a vu la suspension de certaines radios ainsi que de nombreuses interpellations de la police et des arrestations arbitraires à des heures indues de certaines personnes qui simplement ont, pour crime commis, osé critiquer le PM ou le gouvernement. Entretemps, eux  ils se permettent d’insulter les gens comme bon leur semble. Je crois que notre gouvernement devrait prendre l’exemple de grands pays démocratiques.

La saga d’eau ne cesse de nous étonner. Avant les élections de 2014, le gouvernement avait promis une fourniture d’eau 24/7. Six ans après, le message est communiqué au peuple exemplaire que 24/7 ne veut pas dire 24 heures sur 7 jours. Si vous avez compris ce que cela voulait dire, je vous félicite. Pour les autres, il faut attendre encore quatre ans, soit la fin de leur mandat actuel. En passant, dans de nombreuses régions de Vacoas, à quelques kilomètres de Mare aux Vacoas, on n’a jamais eu l’eau 24/7.

Nous ne pouvons rester indifférents à ce qui se passe chez Air Mauritius, la SBM et autres, ou le remplacement de la NPF par la CSG ou encore l’utilisation de la COVID 19 pour défoncer la caisse de la Banque Centrale et d’y puiser pour créer une compagnie privée.  Alors, ces milliards, vous ne connaitrez pas comment ils seront dépensés. Un fait certain, cependant est que le bien être des proches du gouvernement sera sa priorité.

J’ai oublié de préciser que j’étais apolitique car aucun gouvernement précédent n’avait rien fait pour moi, mais je leur donne le crédit de n’avoir pas mis la main dans ma poche ou dans celle de milliers de gens pour nous priver de nos économies et pour en profiter.

C’est sans risquer aucune diffamation que je m’exprime car je sais que ce n’est qu’une partie de toute  la vérité que DIEU SEUL connait. En attendant son jugement, c’est mieux de prétendre d’être CON même si on ne l’est pas vraiment  …

MAVIS LATCHMAN

NOTE : Les points de vue exprimés dans cette rubrique ne reflètent pas nécessairement ceux de la rédaction.