Il souffre de plusieurs complications de santé : Habilen, 4ans, nécessite des traitements en Inde pour la septième fois

Dans notre édition du 22 septembre 2019, nous avions lancé un appel à l’aide pour le petit Habilen Moonsamy, 4 ans, qui souffre d’épilepsie. Avec les dons effectués par les Mauriciens, il a pu se rendre en Inde, soit au Manipal Hospital à Bangalore le 6 novembre dernier, accompagné de sa mère et de sa sœur aînée. Mais la somme d’argent recueillie ne suffit pas, et la famille Moonsamy compte une fois de plus sur votre générosité pour pouvoir recueillir une somme additionnelle de Rs 370 000, afin que le traitement du petit Habilen puisse commencer.

Tout commence au 3e mois de la naissance d’Habilen. Ses parents notent des inconsistances dans l’état de santé du bébé. À l’hôpital Jawaharlal Nehru à Rose-Belle, après des examens sanguins, les médecins leur annoncent la mauvaise nouvelle : Habilen souffrait d’une insuffisance hépatique aiguë, ce qui nécessitait une transplantation du foie en urgence.

La transplantation de foie, au coût de Rs 2 millions, avait été une réussite en 2016 grâce à la sœur aînée d’Habilen. Cette dernière avait volontairement offert une partie de cet organe précieux pour la transplantation. Mais depuis cette intervention, le petit a eu plusieurs complications de santé, y compris l’épilepsie. Il doit se rendre chaque six mois en Inde pour son traitement. À chaque voyage, les parents d’Habilen doivent réunir entre Rs 200 000 et Rs 400 000. À ce jour, la famille s’est rendue en Inde en six occasions.

Le père d’Habilen nous explique que les médicaments utilisés pour combattre l’épilepsie à Maurice n’apportent aucune amélioration à la condition du petit patient. Coût de ce traitement en Inde : Rs 400 000. Notons que les billets d’avion et l’hébergement sont exclus de cette somme.

Bien qu’Habilen reçoive une allocation de la Sécurité sociale, cela est loin de suffire pour couvrir les frais du traitement. Murugessen, le père, travaille comme laboureur et son épouse est femme au foyer. Le couple éprouve des difficultés à joindre les deux bouts au quotidien. Leur fille, 23 ans, a dû quitter son travail et arrêter ses études afin de pouvoir s’occuper de son petit frère. En effet, le père, la mère et leur fille aînée se relaient à tour de rôle pour rester au chevet du benjamin de la famille. Comme un malheur ne vient jamais seul, les emprunts que les Moonsamy ont contractés auprès des banques et des particuliers arrivent à échéance, et les dettes ne font que s’accumuler.

Appel à l’aide

Murugessen et Manigay Moonsamy remercient infiniment les Mauriciens pour l’aide qu’ils leur ont fournie pour les traitements du petit dans le passé. Une fois de plus, les parents d’Habilen lancent un appel aux membres du public de leur venir en aide, afin qu’ils puissent réunir la somme de Rs 400 000 pour le traitement du petit Habilen en Inde en octobre.  Vous pouvez faire vos dons par virement bancaire sur les comptes suivants : 000447152521 (MCB) et 03210100066552 (SBM). Murugessen Moonsamy est joignable sur le 5788-0936.

Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour accéder à l’article et la vidéo qui avait été publiée dans notre édition du 22 septembre.

https://www.sundaytimesmauritius.com/video-appel-a-laide-habilen-moonsamy-un-petit-epileptique-de-4-ans-doit-se-rendre-en-inde-pour-se-faire-soigner/